fbpx
06.14.85.67.19 ateliergru@gmail.com

Le cuir de vachette : 

  •   La pleine fleur Aniline : c’est le haut-gamme, une matière vivante, noble. Il a conservé sa surface d’origine : La fleur. Il laisse paraitre les caractéristiques de la peau (grain naturel et rides). Aspect et toucher naturel correspondant aux plus beaux cuirs.
  • La pleine fleur pigmentée teintée dans la masse: C’est un cuir qui conserve la totalité  de sa fleur d’origine mais il reçoit une fine pellicule protectrice afin de garder son aspect naturel. Il sera immergé dans un bain de colorant qui aura pour but de le teindre en profondeur (teinté dans la masse). C’est toujours une matière vivante. Excellent compromis entre solidité à l’usage, beauté et confort.
  • Fleur corrigée, pigmentée : Ce n’est plus une matière vivante. Le cuir a subi un ponçage de sa fleur pour uniformiser sa surface et faire disparaitre les défauts (écorchures, rides, etc…) et il a reçu une protection pigmentée pour unifier sa teinte. C’est un cuir manquant de naturel, à l’aspect comme au toucher. Contact froid.
  • La croute de cuir : on ne peut plus parler de cuir, c’est un revêtement qui n’a pas la résistance ni la beauté du cuir. C’est la couche inférieur d’un cuir séparé en deux feuilles par l’opération de « refente » ayant reçu une protection pigmentée très épaisse. Son utilisation est déconseillée en ameublement.
  • Le bycast : c’est de la croute de cuir avec une enduction polyuréthane dessus qui lui donne ce côté brillant, qui nous rappelle le cuir mouton de visuel, mais que de visuel, car il n’aura pas les marques de vie du cuir mouton pleine fleur, il n’aura pas les nuances d’une belle teinte, il ne se patinera pas dans le temps, mais il se déchirera. Son coût doit être très peu élevé car sa durée de vie est faible. Son utilisation est déconseillée en ameublement.

 

 

Notre cuir mouton pleine fleur appelé «  basane »  : C’est un cuir naturel qui conserve sa fleur. Il a un aspect et un toucher naturel, Il est ciré et patiné à la main à l’ancienne. le fauteuil club doit être entièrement recouvert de cuir pour avoir sont appellation fauteuil club. Dans le cas contraire on parlera d’un simple fauteuil. C’est grâce à ce cuir, que le club à son charme et son côté unique. Le cuir de basane  se pose mouillé pour bien prendre la forme du fauteuil. Puis durant 2 jours le cuir sèche, puis vient la teinte qui a était choisi par le client. le cuir du fauteuil club est ensuite nourri avec de la crème pour le cuir puis lustrer pour faire chauffer la cire et la faire pénétrer dans le cuir. cette étape doit être effectué 1 à 2 fois par an par le client .

Les plus beaux cuirs sont les cuirs pleine fleurs car on garde leur surface d’origine. Toutes autres appellations tels que pleine peau, demi-fleur, sauvage ou autres, ne sont que des arguments commerciaux qui ne veulent rien dire et qui trompe le client.